UE 2 Les thématiques: le developpement local dans ses contextes de l’urbain au rural


Appropriation locale des politiques publiques en milieu rural

C. BERNARD, Secrétaire général de l’Association des Communautés de France

L’intervention de cet intervenant professionnel est structurée en quatre temps :

  1. Le territoire de projet :

– Caractérisation  des acteurs, du territoire, du projet– Tentative de définition– Repérage dans les différentes formes de territoire de projet : communautés d’agglomérations, de communes, pays, parcs naturels régionaux… -Retour sur l’histoire des pays, une place dans le millefeuille territorial ou hors champ ?-Le territoire de projet dans le « big bang territorial »  et les réformes territoriales en cours-L’interterritorialité : une pierre dans le jardin du développement local ?

 2. La territorialisation des politiques publiques :

-Pourquoi évoquer la territorialisation ? -Qu’est ce que la territorialisation ?-Avantages – inconvénients et incidences de la territorialisation

3. Construction d’une analyse SWOT

-Présentation de l’analyse « SWOT », un outil d’animation peu usité au plan universitaire mais très courant dans les programmes publics (CPER, PO)-Une étude de cas  avec construction collective d’une analyse « SWOT » et échanges sur l’exercice

4. Approche des outils de soutien aux territoires de projets :

-L’évolution des volets territoriaux des CPER-Les appels à projets (PER, Leader, MEEDDAT-PNR, des Régions, ADEME,…) comme politique de soutien : quels impacts sur la capacité des territoires à conduire un projet

 

Aménagement de l’espace urbain

O.Koval, Urbaniste et Paysagiste, Directeur de l’Agence Aménager le territoire

Les lectures formelles de la ville sont abordées au travers de l’analyse typologie-morphologie, la notion de paysage urbain, l’approche technique de la ville (réseaux et voiries), l’analyse environnementale, l’analyse paysagère… On évoque les notions de production urbaine, de composition urbaine, les procédures de planification et d’urbanisme opérationnel au travers des différentes opérations d’architecture, d’urbanisme ou de création paysagère (visite de terrain). Ces approches qui constituent des éléments de diagnostic urbain sont replacées dans leur contexte (PLU, Carte Communale, SCOT, ZAC, etc…), les finalités de ces analyses sont explicitées, notamment la partie réglementaire des documents d’urbanisme.

Sont expliquées, à partir d’exemples, les notions de maître d’ouvrage, maître d’œuvre, le cadre légal en marché public (Code des Marchés Publics) et la Loi MOP (maîtrise d’ouvrage public).

Les étudiants sont initiés à la notion de diagnostic et de programme qui constituent les éléments qui permettent d’envisager la construction ou la réhabilitation d’un ou plusieurs ouvrages.

Cet exposé théorique se concrétise par un travail de terrain dans une commune, sur des problématiques d’aménagement de l’espace public (traversée urbaine, circulations douces, etc…). Ce travail est réalisé en plusieurs équipes de trois ou quatre étudiants.

La commande peut concerner un bâtiment (Equipements, logements..) ou des espaces libres (Réhabilitation de rues, création de jardins publics, etc..). Elle peut également s’attacher à la définition d’objectifs concernant les problématiques d’aménagement et de fonctionnement de la ville (ex: la question du tourisme, du commerce et de l’espace public dans un centre-ville).

Le propos est de partir de constats que peuvent par exemple faire les élus d’une commune (exemples: le déclin d’un centre ville, le disfonctionnement des liaisons douces dans une ville, etc…) pour effectuer une première étude dite pré-opérationnelle qui permettra, à partir d’un diagnostic, de fixer les enjeux et objectifs à mettre en œuvre dans l’éventuel cahier des charges de l’aménagement à réaliser.

Références bibliographiques :

VERDIER P., 2011, Le projet urbain participatif, Edts Yves Michel.LACAZEJ.P., 2001, Aménager sa ville, Edts du Moniteur.ASCHER F., 2009, Organiser la ville hypermoderne, Edts ParenthèsesMANGIN D., 2004, La ville franchisée, Edts de la Villette.Codes marchés publics, site Legifrance.    

Politiques d’environnement et de développement durable

Etienne Grésillon, Maître de conférences en géographie, Université Paris Diderot – Paris 7

Il s’agit de présenter les principes qui fondent les politiques d’environnement et de développement durable en France et de questionner la façon dont les enjeux qui les motivent interrogent les pratiques d’aménagement et de développement territorial. Les enseignements précisent les concepts et les instruments d’action en insistant sur leurs mutations récentes tout comme sur les modalités d’intégration des défis environnementaux dans les projets de développement local.

Seront abordés :

– Les principes clefs des politiques d’environnement et de développement durable

– L’évolution des instruments d’actions des politiques d’environnement et de développement durable

– Les modalités d’intégration des défis environnementaux dans les projets de développement local

Références bibliographiques :

BARRAQUE B., THEYS J., 1998, Les politiques d’environnement. Evaluation de la première génération : 1971-1995, Editions recherches, 391 p.

BIAREZ S. (2000), Territoire et espaces politiques, PUG, 126 p.

CALAME P. (1994), Un territoire pour l’Homme, Editions de l’aube, 94 p.

CARRE F. (2012), L’essentiel du développement durable : La loi grenelle 2 et le verdissement des politiques publiques, Gualino éditeur, 96 p.

GAUDIN J.P. (1999), Gouverner par contrat. L’action publique en question. Presses de Sciences Po, 233 p.

GODARD O. (1980), Aspects institutionnels de la gestion intégrée des ressources naturelles et de l’environnement, Editions de la maison des sciences de l’Homme, 110 p.